2/ démarche artistique

leonard rainis - katell hartereau

Démarche artistique de la structure le pôle

 

le pôle, Lorient 2007.

Cette structure associative est née de la rencontre entre deux artistes, Léonard Rainis et Katell Hartereau ; le pôle est envisagé pour ce qu’il représente comme image gravitationnelle et structurante, portant à la fois les notions d’attractions et d’oppositions.

Nos deux trajets se sont rejoints autour de désirs communs forts et d’une vision de la danse définie comme une pensée en mouvement, pour inventer autrement. Depuis le point de départ, nous intégrons un fonctionnement transversal entre nos projets : en parallèle des créations pour la scène, nous explorons les possibilités de l’espace public, de l’espace intime, notamment avec les performances in situ et les actions de territoire. Ces propositions, qu’elles soient modestes ou conséquentes sont au cœur d’une réflexion prise chaque fois de manière globale. Ce travail incorporant le terrain et le fond, est mené avec de fortes convictions : oser la marge en ne créant pas seulement des œuvres dites conventionnelles, maintenir une fidélité avec les danseurs-interprètes, parvenir à constituer une synergie d’un groupe où la singularité de chacun peut circuler, sortir du studio, expérimenter en milieu naturel, ne pas hiérarchiser les projets. Nous sommes intimement convaincus que la danse peut faire bouger profondément un individu (au théâtre, à l’école, en prison, en Ehpad).

le pôle est aujourd’hui ancré dans un paysage local, régional et national. A la faveur de ce lent cheminement, nous avons pu développer notre intention artistique générale. Nous avons posé des bases réflexives aussi bien dans le développement de notre pensée artistique que humainement. Cette recherche tend à imaginer une danse totale et absolue. A l’heure de l’hyper-communication, cette danse libre et émancipatrice peut-elle laisser émerger d’autres relations que nous entretenons avec nous-même et le monde dans lequel nous évoluons?

Notre souhait, simple, est de continuer à agir transversalement avec l’ensemble des acteurs territoriaux (institutions, centres chorégraphiques nationaux, centre d’arts, musées, écoles, hôpitaux, médiathèques, festivals …) de consolider ces liens et d’ouvrir à de nouvelles collaborations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :